Statistiques

  • Publiée par anne lebreton
  • 16 mars 2017 02:04:46 CET
  • 1 commentaire
  • 96 visites
Partager Signaler un abus

bonne gestion

  • La non-décision amène la confusion dans l’esprit
  • La confusion dans l’esprit réduit notre potentiel énergie
  • Si notre potentiel énergie diminue, la qualité de notre prestation diminue
  • La qualité de notre prestation diminue, ceci a un impact négatif sur l’image que l’on a de nous même
  • Une mauvaise image de soi entraîne un manque d’assurance
  • Un manque d’assurance entraîne une non-decison
  • Et la boucle est bouclée

Quand est-ce que je me trouve confrontée à un problème de non-décision, généralement dans les cas suivants :


  • Quand je me lève le matin: je reste au moins 15min si ce n’est pas plus dans mon lit à me demander si je vais me lever ou pas. Je me raconte plein d’histoires, que je n’avais pas envie d’aller au travail, que je préfère rester au lit, que j’avais mieux à faire que d’aller au travail
  • Quand on me donne une mission à faire, quand je ne suis pas convaincue par la pertinence de cette mission je passe un bon moment parfois des jours et des semaines, ce qui me fait perdre du temps. Car si je décide tout de suite que je dois le faire, mon subconscient se focalisera sur l’énergie à mettre en œuvre pour effectuer cette tâche. A la fin de la tâche, je me sens contente car au moins j’aurais senti que j’effectue quelque chose. Et j’ai la satisfaction de fin de mission.

J’affronte ce que j’ai à faire, je décide tout de suite après courte réflexion si je le fais ou pas. Et ensuite, je passe à l’action. Voilà ce que je dois faire.

Je ne travaille pas sans une liste sous les yeux des six choses à faire au niveau privé et professionnel. Et je me concentre complètement dessus.